L’industrie canadienne de l’orge espère que l’ALECC lui conférera un ‘avantage concurrentiel’

image_pdf

(Calgary, Alberta) 11 mars 2014 – Le Barley Council of Canada (BCC) appuie l’Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC) prévu, car il s’avérera très important pour les producteurs d’orge et membres de l’industrie au Canada.

‘La Corée du Sud est un marché prioritaire pour notre industrie,’ affirme Brian Otto, président du BCC. ‘Cet accord prévu conférera un avantage concurrentiel à la chaîne de valeur de l’orge au Canada, afin que celle-ci pénètre ce marché.’

Lorsqu’il sera mis en œuvre, l’ALECC devrait contribuer à une hausse substantielle des profits des industries du bœuf et du porc.
‘Un gain de l’industrie du bœuf et du porc est un gain pour l’industrie de l’orge du Canada, ’ajoute Otto. ‘Plus de 80 pour cent de nos récoltes d’orge servent à nourrir le bétail. En outre, l’accord prévu devrait éliminer graduellement les tarifs élevés des exportations agroalimentaires imposés au Canada. Cela aidera grandement les exportateurs de malt,
puisque le Canada en exporte déjà 25 000 tonnes par année en moyenne en Corée du Sud. ‘Les accords de commerce bilatéraux constituent la pierre angulaire de notre économie,’ dit Otto. ‘L’ALECC permettra aux agriculteurs canadiens de tirer profit des occasions d’exportations accrues et de nous implanter en Asie du Nord-Est.’ Le Canada est classé cinquième exportateur agroalimentaire au monde, avec des revenus annuels de plus de 40 milliards provenant du bœuf, de l’orge maltée, du porc, du blé et du
canola. Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Caitlan Carver
Coordonnatrice des relations publiques
403-219-6263
ccarver@barleycouncil.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.